Que la lumière soit !

Illuminez votre jardin la nuit

Les jardins sont de plus en plus considérés comme une extension de l’espace de vie. Et pourquoi pas ? Les familles consacrent beaucoup de temps et d’argent à embellir et à aménager leur jardin. Nombreux sont ceux qui passent des heures dehors chaque nuit à la belle saison pour respirer l’air frais et se prélasser dans la tranquillité de leur petite oasis privée sous la lueur de la pleine lune. Mais il y a un problème : les activités nocturnes dans le jardin sont limitées par le manque d’éclairage. Heureusement, nous ne vivons plus au 17e siècle et il est facile de remédier à ce problème à notre époque d’accès généralisé à l’électricité.

Illuminez votre jardin

Les couchers de soleil et leurs dégradés d’orange et de vermillon, c’est un spectacle à couper le souffle, n’est-ce pas ? Prenez-les comme modèle pour la conception de l’éclairage de votre jardin. N’utilisez pas de couleurs vives et plates, car elles donneraient un effet dur et criard. Optez plutôt pour une combinaison de couleurs douces dans différents spectres pour donner une ambiance chaleureuse et confortable à votre espace extérieur. Préférez par exemple un blanc chaud à un blanc froid pour obtenir une base douce. Évitez les couleurs fortes comme le rouge et le bleu. Comme mentionné plus haut, privilégiez des tons doux pour donner un rendu profond et texturé sur vos murs et vos allées. Si vous avez une fontaine ou une statue, utilisez un éclairage indirect pour accentuer et diffuser leurs couleurs. Pensez aux ombres créées par les patios, les meubles de jardin ou le feuillage quand vous planifiez votre éclairage. Si vous avez une piscine, ayez recours à des spots immergés pour créer de magnifiques effets de lumière. Vous n’imaginez pas les effets positifs sur votre humeur que peuvent avoir des lumières sous l’eau ! Osez et expérimentez, comme avec la palette d’un artiste peintre, sauf qu’au lieu de vous servir d’une toile et de pinceaux, c’est avec des lumières DEL et un jardin que vous travaillez.

Attention à la surenchère

N’exagérez pas l’éclairage de votre jardin. Par exemple, placer une lampe sous une plante et l’incliner vers le haut fera ressortir la plante. Cependant, l’utilisation répétée de la même technique réduira son impact et pourrait même noyer des combinaisons de couleurs plus intimes à d’autres endroits. Ce n’est pas une discothèque que vous essayez de monter ! Soyez judicieux lorsque vous recourez à des lampes à eau flottantes, car elles peuvent faire mauvais goût dans votre piscine ou votre fontaine. De même, les projecteurs peuvent donner un sacré cachet à des arbres luxuriants, mais en mettre trop pourrait transformer votre jardin en hall d’exposition et gâcher l’atmosphère que vous avez mis tant d’efforts à créer. N’ayez pas peur d’utiliser des bougies et des bougies chauffe-plat pour varier. Elles peuvent créer une ambiance très cosy sur des tables et dans des allées. Assurez-vous juste qu’elles ne risquent pas de prendre feu avec les éléments alentour.

Sécurité et durabilité

Lorsque vous entreprenez un projet d’amélioration de l’éclairage de votre jardin, faites appel à un électricien certifié pour faire le travail ingrat. Cela garantira votre sécurité à vous, à votre famille et à vos invités. Vérifiez derrière le travail de l’électricien, surtout après toute nouvelle modification de l’aménagement du jardin. Assurez-vous que les câbles et les fils sont correctement isolés, tenus à l’écart des zones de grand passage et bien protégés contre les rongeurs et les insectes. Pensez également à choisir des éclairages agréés pour une utilisation en extérieur afin d’éliminer le risque d’électrocution accidentelle. Vous pouvez de plus contribuer à réduire votre empreinte carbone en n’optant que pour des lampes DEL. Non seulement elles consomment moins d’énergie que les lampes halogènes, mais elles durent également beaucoup plus longtemps. Cela peut sembler un détail à ce niveau, mais vos économies d’énergie s’accumuleront à long terme. Imaginez en plus si toutes les familles de votre quartier se mettaient à utiliser des lampes DEL ! Faites cependant comme toujours preuve de prudence. L’obscurité a aussi son charme, alors évitez d’éclairer chaque centimètre carré de votre jardin. La modération a souvent du bon. Pensez aussi à vos voisins : vous ne voulez pas que votre éclairage de jardin transforme leurs maisons en kaléidoscopes, alors consultez-les avant de vous atteler à la tâche !

Lights