Jardinage durable - Évitez les herbicides chimiques

Révolutionner le jardinage domestique

 

Le jardinage durable est devenu un buzzword au sein de la communauté environnementale ces dernières années. Mais que signifie réellement ce terme ? Le jardinage durable est essentiellement un concept consistant en la création de moyens de subsistance et de nutrition physiques, psychologiques et visuels en utilisant les ressources naturelles sans perturber les écosystèmes existants ni augmenter l’empreinte carbone. Les ressources peuvent être autant la terre que l’approvisionnement en eau, les semences, les engrais et bien plus encore. Le jardinage durable a comme principes directeurs la production durable et le respect de l’environnement. Que vous soyez un jardinier durable en herbe ou que vous envisagiez simplement de vous lancer, nous avons réuni ci-dessous plusieurs conseils et astuces environnementales qui vous aiguilleront sur la bonne voie.

Les herbicides chimiques sont comme des codes de triche pour les jeux vidéos, ils éliminent les ravageurs et les insectes des zones ciblées, en apparence sans frais. Si vous regardez cependant de plus près, les effets secondaires négatifs vous effraieront. La toxicité des herbicides chimiques peut se manifester chez l’homme à moyen terme et à long terme. Les effets secondaires comprennent, sans toutefois s’y limiter, les effets neurotoxiques sur le développement, le cancer, l’altération de la fertilité et la dermatite. Les plantes elles-mêmes ne sont pas épargnées par leurs effets nocifs. De nombreuses plantes présenteront un retard de croissance, une défoliation chronique, une malformation et des tissus desséchés après une exposition prolongée aux herbicides. Certains de ces effets se manifestent même dans leurs nouvelles pousses !

Hands planting plant

Avec toutes ces connaissances en tête, êtes-vous disposé à continuer l’utilisation des herbicides chimiques pour votre jardin durable, ou seriez-vous prêt à utiliser des méthodes biologiques pour gérer les mauvaises herbes, les ravageurs et les insectes et en protéger votre jardin  ? Voici quelques options à essayer.

  • Paillage : Le paillis est sans doute la meilleure forme de lutte contre les mauvaises herbes. Étalez simplement une couche de sept à huit centimètres d’herbe coupée sur les zones ciblées et observez-les garder les mauvaises herbes à distance.
  • Lutte biologique : Les animaux prédateurs et les plantes peuvent être utilisés pour cibler les ravageurs et les mauvaises herbes. Les biofongicides tels que le trichoderma offrent une excellente défense contre les champignons et les bactéries pathogènes en induisant des changements métaboliques dans les plantes hôtes. Un exemple est la fourmi tisserande (Oecophylla smaragdina), qui attaque les ravageurs des orangers. Une recherche en ligne vous permettra de trouver le meilleur agent de lutte biologique contre les ravageurs de votre jardin.
  • Acide acétique : Mieux connu sous le nom de vinaigre, l’acide acétique est un puissant herbicide et pesticide qui peut non seulement tuer les ravageurs, mais aussi être utilisé pour créer des barrières et des limites invisibles dans les jardins.

Évidemment, même les herbicides organiques ont des effets secondaires négatifs s’ils sont utilisés de manière incorrecte ou excessive. Le niveau de risque est toutefois infiniment plus bas lorsqu’ils sont utilisés correctement et avec modération.

leaves in the sky